Le Saint Victor

Du haut de ses 420 mètres, l’ermitage Saint-Victor domine les Corbières. Depuis le village de Fontjoncouse prenez le sentier qui mène au Saint Victor.

Après avoir gravi 200 m de dénivelé, vous découvrirez au sommet l’ermitage à demi ruiné par mille ans d’histoire et de vent. A la fin du XIIe siècle, le moine Pierre Lerce de l’abbaye de Fontfroide fait sécession et s’installe avec une poignée de frères sur le site du Pech Saint-Victor, anciennement occupé par la petite chapelle en ruines. Depuis ce belvédère, de longues crêtes calcaires surmontées de châteaux ruinés se détachent sur fond de la garrigue. La vigne occupe les parcelles planes dans ce relief tourmenté où les cours d’eau ont creusé de profondes gorges pour ouvrir un passage vers les étangs. Les marais salants contrastent avec les courbes du littoral.

A l’horizon les Pyrénées se découpent sur le ciel bleu de la Catalogne et le massif du Canigou se prolonge jusqu’à la mer.