Le contexte sanitaire peut entrainer des modifications dans l’organisation des visites, services, prestations, événements et manifestations.
Renseignez-vous avant de vous déplacer en contactant le site, le prestataire ou « l'organisateur ».

LE FER OUBLIÉ DU PLATEAU DE LACAMP

A PALAIRAC

Type d'itinéraire : Pédestre

Thèmes : Interprétation, Historique

Référence carte : IGN 2447 Ouest

Saisons : Printemps, Eté, Automne, Hiver

Accès
Complément d'accès départ 1 : place de la fontaine, Palairac. départ 2 : col de l'Estagnol. Depuis Palairac, suivre la D123 direction Quintillan pendant 1.1 km. Au Col de la Gineste, prendre la piste qui part sur la gauche et monter sur 3.8 km jusqu'au Col de l'Estagnol (panneau départ 2). GPS stationnement Col de l'Estagnol : 42.979209, 2.657094

Résumé :

Départ 1 de la Place de la fontaine à Palairac
Départ 2 Du col de l'Estagnol.

Description :

Le village de Palairac et ses environs ont connu une activité aujourd’hui disparue, mais dont subsistent de nombreux témoignages : l’exploitation minière. Elle a commencé dès la période antique et s’est poursuivie jusqu’au 20e siècle.
Ce passé méconnu des Corbières vous est révélé grâce aux panneaux thématiques sur l’extraction et le traitement du fer disposés sur la boucle qui traverse le territoire des communes de Palairac, Villerouge-Termenès et Talairan.

Option courte : possibilité d’arriver en voiture jusqu’au col de l’Estagnol (stationnement Départ 2) et de ne faire que la boucle thématique.
Depuis Palairac, suivre le D123 sur 1.1 km en direction de Quintillan. Au col de la Gineste, quitter la route et emprunter la piste en terre sur la gauche sur 3.8 km jusqu'au col de l'Estagnol où il est possible de stationner.
Petit circuit, Départ 2 col de l’Estagnol : 5km 200 – D+ 276m – durée 3h (lecture des panneaux)

Des troupeaux sont parfois présents, suivez les recommandations.

Descriptif détaillé :

Face au panneau de départ, monter la rue à gauche (Camin de la Trincada) en suivant le balisage rouge et blanc (GR). Juste après la dernière maison, emprunter le sentier à gauche. Il débouche 800 m plus loin sur une piste. La prendre à droite en direction du col de la Croix de Pierre. Continuer en face, vers le nord, jusqu’au col d’en Couloum. Vous êtes à l’entrée du plateau du Prat de Labat, appelé également Lacamp. Arrivée au col de “l’Homme Mort” (Ligne Haute Tension).

Laisser le GR36A (suivre maintenant le balisage jaune PR) et prendre la piste vers la droite puis de petites sentes à droite évitant des portions de piste ; En cas de présence d'un enclos (le berger installe parfois ses brebis à cet endroit), suivre les panneaux de déviation pour le contourner.
Arrivée au col de l’Estagnol.

Col de l’Estagnol : départ de la boucle thématique (Départ 2) - parking voiture. 700m après le panneau "Départ 2", grimper à droite dans la prairie jusqu’au sommet du Pech de Galhoumet (630m). En cas de présence d'un enclos (le berger installe parfois ses brebis à cet endroit), suivre les recommandations des panneaux pour ne pas déranger le troupeau et accéder au sommet de la colline. En haut, une table panoramique permet de situer les principaux massifs pyrénéens, le point culminant des Corbières (Bugarach) et par temps clair d’apercevoir la Méditerranée.

Descendre tout droit par le large chemin au nord. La suite du parcours étant dans une zone d’élevage, refermez bien les clôtures après votre passage.
Prendre à droite la sente dans le pré jusqu’au chemin sud-est qui descend dans le sous-bois de chênes verts et débouche sur une piste. Vous êtes maintenant dans l'Espace Naturel Départemental Saint Rome Fenouillères. Emprunter la piste à gauche. A 170m, sur la droite, un petit sentier permet d’accéder à l’entrée de la partie basse du trou de l’Aygue (A/R 30m). Reprendre la piste et la quitter très vite pour emprunter un sentier qui grimpe d’abord en oblique dans le bois à gauche. On chemine en bordure de plusieurs trous de mines fermés par des filets (accès interdit). Ils communiquent avec le trou de l’Aygue vu précédemment. Suivre le sentier qui remonte à travers le sous-bois.

On retrouve le pré qui termine la petite boucle du trou de l’Aygue. Rejoindre le large chemin. Laisser à droite la piste filant au nord vers St Rome, Albas et continuer vers la gauche puis tout de suite à droite (nord-ouest) sur le chemin qui descend, traversant un enclos à bétail (élevage). On aperçoit, après quelques centaines de mètres en contre-bas, les toits des « Baraques de Marmairane », anciens bâtiments miniers.

Quitter la piste dans un virage, avant le gué maçonné des Baraques. Descendre le talus à gauche et suivre le ruisseau, tantôt dans son lit, tantôt en bordure. Belle partie ombragée. Devant le four de calcination du minerai, traverser le ruisseau à gauche pour un aller/retour vers la galerie des Miniers. Après la ruine de la maison des Miniers, on arrive à une confluence de plusieurs ruisseaux.

Traverser et passer sur l’autre flanc. A gauche, un A/R de 50m permet d’aller voir une autre galerie de mines (Las Coupes). A droite, l’itinéraire continue en longeant d’abord le ruisseau puis sur le flanc du versant sud. De nombreux allers/retours permettent de voir des galeries sur tout ce secteur. Suivre attentivement le balisage dans le sous-bois. En s’élevant sur ce flanc, on prend bientôt pied sur un chemin bâti sur un mur de soutènement, ancien chemin d’accès à cette zone de petits gisements miniers.
Le sentier débouche dans un pré. Prendre à gauche la montée, empierrée au départ, qui mène vers de nombreux dépôts de scories, au lieu-dit « le Caraillet » (scories), site metallurgique romain. Redescendre vers le pré, le traverser vers le sud (nombreux arbres délimitant des zones ombragées, paradis des troupeaux), on y voit encore quelques mines rebouchées et sur la droite, un four de calcination.
On débouche bientôt sur la piste au col de l’Estagnol (stationnement voitures - départ 2).

Depuis le col de l'Estagnol, revenir au col de l’Homme Mort où l'on retrouve le GR36A. Poursuivre par le même itinéraire qu’à l’aller jusqu’au village (balisage blanc et rouge).

Téléchargement

N° d'urgence depuis un portable : 112

PRECONISATIONS : Aller sur le document “prévention des risques météo”, cette carte est mise à jour quotidiennement et indique le risque météorologique d’incendies de forêts et les Mesures de Prudence.
Suivre le lien : www.aude.gouv.fr/carte-des-previsions-du-niveau-d-risque-feu-de-a9152.html

Ne fumez pas, en aucun cas n'allumez de feu. Respectons notre patrimoine naturel. Ne laissez pas de détritus derrière vous.

1 avis

  • BEDOS BERNARD

    Je pense après ma balade inachevée qu’il y a un très gros effort à faire pour le guidage sur le terrain.
    Quand je dis « Guidage » je parle des marques jaunes qui sont vraiment trop aléatoires selon les secteurs…Et il y en a beaucoup……..

    Déjà au départ de l’ascension du mont Guilloumet,dès les premiers pas on ne sait quelle direction prendre pour arriver au sommet,on monte (sans traces dans les herbes hautes ) et puis on aperçois très décalé un panneau qui parle de la mine…Et puis la table.

    Toute fois le top c’est après la descente du mont cité plus haut au niveau du portillon pour les moutons nous trouvons un premier panneau qui nous parle de St Rome-Fenouillère et puis un second qui lui parle de la mine d’après…
    Dans cet environnement on n’arrive pas à trouver de marques jaunes pour continuer le périple.

    Après maintes hésitations nous avons opté pour un sentier en couloir végétal qui descend mais une fois de plus sans aucune traces jaune…vraiment désolant ! ! !
    Puis nous sommes arrivé au trou de l’aigue qui nous a assez déçu par le peu de découverte si ce n’est un sentier très peu praticable (herbes) et quelques pierres qui bouchent une supposée ancienne galerie…

    De là , hélas nous avons manqué la bifurcation (marquée…???...pas sûr...) qui grimpe en oblique dans le bois à gauche, en continuant le chemin,nous nous sommes plus ou moins perdus dans une multitude de pistes d’où nous avons eu beaucoup de mal à sortir après un long moment de marche…(sans bien sûr voir l’essentiel ??? de la balade)

    Cette balade (Sans parler de l’éloignement géographique du lieu) nous a laissé un goût amer avec une envie de ne pas y revenir.



    Pour les suivants je les invite fortement à investir dans un GPS ou un guide local de manière de manière à ne pas être obligé d’appeler les secours en cour de balade….

Proposer un commentaire

Création et entretien des sentiers : Pays Touristique Corbières Minervois : 04 68 27 57 57, mail : info@ptcm.fr

Retrouver toutes les randonnées sur : http://www.tourisme-corbieres-minervois.com/randonnees-a-pied.html