Distance : 13,7 km
Durée (moyenne) : 04h30
Niveau : Facile
Dénivelé : 486 D+
Départ : SAINT-LAURENT-DE-LA-CABRERISSE
Jaune et vert PR
Départ de la Place des anciennes écoles, derrière la mairie. La Roca Dansaïra se dresse sur les bords du Pech Musié, dominant la rivière la Nielle, les bergeries du Bourdichou et du Carla, ainsi que la carrière de pierres de la famille Delbourg, encore en activité au siècle dernier. Lorsqu’on est près d’elle, au moindre souffle d’air, elle laisse entendre un léger bruissement, on dirait qu’elle chante. Son nom provient d’une légende qui dit que tous les ans, le 24 décembre, elle se laisse rouler jusqu’à la rivière pour prendre un bain et se désaltérer, après quoi elle danse sur les berges avant de regagner son promontoire. Les anciens vous diront que cette histoire est bien réelle.

À pied

Classement & labels

  • Vignobles et Découvertes

Votre itinéraire

SAINT-LAURENT-DE-LA-CABRERISSE

Référence(s) carte(s) IGN : IGN 2446 Est, IGN 2447 OT

1

Étape 1

Suivre la rue d’en Jacou puis la rue de las Ieras. Continuer à gauche sur le sentier pédestre PR jaune après le cimetière. A l'intersection des trois chemins, aller tout droit sur la "Montée de France" (se retourner pour admirer le plus beau point de vue sur Saint Laurent). Continuer toujours tout droit sur le "chemin de l'Arcade". Laisser la PR à gauche et la montée du Pech Musié à droite (panneau table d'orientation). On retrouve sur quelques mètres le balisage jaune.
2

Étape 2

Dans un virage, à gauche, faire quelques pas sous un pin d'Alep pour découvrir les ruines d'une bergerie. Continuer tout droit, admirer la "Roca Dansaïra" (La Roche Danseuse) et passer devant la bergerie appelée "Ermitage du Carla". Le chemin s'oriente vers la gauche et grimpe. Passer entre 2 bergeries et grimper jusqu'au plateau.
3

Étape 3

Au carrefour des 4 chemins, prendre à gauche entre les cyprès (points de vues devant et à gauche sur le mont Saint Victor). Le chemin longe le rebord du plateau.
4

Étape 4

A l'intersection, continuer sur la piste à gauche. A 250 m, à l’intersection suivante, continuer à droite.
5

Étape 5

Environ 250 m après, poursuivre à droite dans un virage (attention : forte descente) et continuer sur la piste principale (paysage à gauche et ravins successifs et point de vue sur Jonquières).
6

Étape 6

Prendre la route D323 à droite (un chemin à droite permet d’éviter le goudron sur quelques mètres). Traverser le village pour trouver le lavoir et le panneau de “la Ronde au cœur des Corbières”. Continuer sur la route de Talairan quelques mètres puis sur la petite route à gauche longeant le réservoir.
7

Étape 7

A la fourche, quitter le balisage de la boucle jaune et continuer à droite, la petite route parallèle à celle de Talairan que l’on devine en dessous.
8

Étape 8

Environ 900 m après, continuer sur la route à droite puis tourner à gauche 50 m après. Après la murette surmontée d’une haie de cyprès, continuer tout droit sur le chemin parfois cimenté, qui s’élève parmi la garrigue et les pins et pénètre dans la Serre de Lacamp. Ignorer tous les chemins à droite.
9

Étape 9

A la fourche, laisser en montée à gauche la piste d’accès au terrain de chasse permanente et continuer tout droit puis à la fourche suivante, prendre le chemin de gauche. Il décrit une épingle en descente et se rétrécit. La zone est ravinée. Au ruisseau de la Soulane, marcher dans le lit sur la droite quelques mètres puis grimper le talus à droite pour longer un peu la rivière et redescendre le talus pour prendre en face le lit d’un ruisseau sur quelques mètres (attention : parfois il y a une vasque à cet endroit. Contourner par la droite et grimper le talus par les marches.
10

Étape 10

Reprendre le chemin vers la gauche ( il est parfois raviné). Longer quelques vestiges de murettes de pierres sèches de construction soignée sur le chemin charretier (traces d'usure des pierres dues aux roues). On suit un ruisseau ; le chemin est parfois recouvert de dalles calcaires ;
11

Étape 11

Juste en dessous d’une bergerie ruinée, le chemin s’oriente vers la droite. Plus loin, on aperçoit sur la crête le moulin d’Albas. Au niveau d’une ancienne carrière d’argile grise, le chemin s’élève et en quelques lacets, atteint le col. Le moulin est sur la gauche (Il est encore doté des meules centrales axées au rez-de-chaussée et d’une voûte en pierre ruinée. Au dessus de la porte, un "fenestrou").
12

Étape 12

Longer la maison ruinée, et basculer à gauche sur la piste vers Albas que l’on aperçoit en bas (vue sur les Corbières). La piste décrit quelques lacets et rejoint la route D 40. Aller à gauche, longer le cimetière. (à droite, itinéraire pour Quintillan). Poursuivre tout droit vers le village et la placette des Chasseurs (panneau de “la Ronde au cœur des Corbières”) en son centre.

Attention, le risque incendie est actuellement élevé et peut entrainer des fermetures de massifs. Renseignez-vous avant de partir en consultant la carte du risque incendie pour les activités de pleine nature.
Feux strictement interdits.
Ne fumez pas et ne jetez jamais de mégots dans la nature. Les incendies sont nombreux et catastrophiques dans notre région.
En cas d’incendie ou d’accident : donnez l’alerte 18 ou 112 à partir d’un portable.
Protégez-vous du soleil et emportez de l’eau en quantité suffisante.
Évitez la cueillette des fleurs et des plantes. Emportez tous vos déchets.
Refermez les clôtures et tenez les chiens en laisse dans les espaces de pâturages, les villages et les zones protégées. Merci et bonne promenade !

Avis

Ajouter un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *