Distance : 9 km
Durée (moyenne) : 04h00
Niveau : Moyen
Dénivelé : 316 D+
1 avis

Départ : ALBAS
boucle
Jaune PR
Départ parking du lac sur la D106, direction Cascastel. Une merveille géologique des Corbières, à ne pas manquer ! Dès le départ, vous êtes invités à lire dans les plis de la roche de la Serre de Ginouffre et à comprendre pourquoi la source du Pintrou (1) se trouve à ses pieds. Après la traversée d’un petit plan d’eau, grimpez sur la colline aux terres rouges et plongez avec délice dans la vallée du Paradis pour apprendre qu’à Albas, des gisements d’œufs de dinosaures (2) ont été découverts dans les années 1960. Traversez ensuite les couches successives d'un synclinal (3) qui s'approfondit en direction de Fontjoncouse et mérite quelques explications éclairées. En chemin, levez les yeux vers le village qui se dessine en arrière-plan. On y est ! Vous traversez ce petit village languedocien de caractère. Visitez-le au retour. Vous attaquez vaillamment la montée vers le moulin à vent situé sur la ligne de crête. Panorama garanti. La piste et votre chemin continuent en dir

À pied

Classement & labels

  • Vignobles et Découvertes

Votre itinéraire

ALBAS

Référence(s) carte(s) IGN : IGN 2447 OT

1

Étape 1

Traverser la D 106, descendre, contourner le lac et gravir la colline par quelques marches. Se diriger vers le village en utilisant chemins et sentes. À l’entrée du village, continuer tout droit jusqu’à la D 40. > Possibilité de visiter le village à droite (ensemble des panneaux d’interprétation sur la place devant la mairie).
2

Étape 2

Emprunter la D 40 à gauche en direction de Villerouge-Termenès (balisage jaune-vert de « La Ronde »).
3

Étape 3

Monter par la piste étroite, franchir la crête (ruines du moulin) et descendre tout droit dans la combe le long du ruisseau.
4

Étape 4

Franchir le ruisseau à droite (laisser l’itinéraire jaune-vert de « La Ronde »), gravir la combe secondaire et passer au nord de la Serre d’Azeu par un chemin en montagne russe.
5

Étape 5

Quitter la piste pour la sente à gauche (est) vers Roucadeu. Elle parcourt la crête (un petit aller-retour conduit à un point de vue à 360°). Poursuivre par le chemin à travers la friche (bergerie ruinée à gauche). Il s’élargit et amorce la descente.
6

Étape 6

Laisser le chemin pour la sente à droite, dans la garrigue. Descendre et déboucher dans les vignes. Prendre la D 40 à droite sur 50 m et, après le ponceau, tourner à gauche et traverser le ruisseau du Prat sur la passerelle. Poursuivre à droite dans la garrigue le long du ruisseau avant de le franchir à nouveau sur le pont en béton.
7

Étape 7

Partir à gauche dans les jardins. > Possibilité d’accéder à la source de la Fount-Fresco. Descendre par la route à gauche sur 400 m, s’engager sur le chemin à droite et retrouver le chemin de l’aller. Par la D 106, rejoindre le parking.

Attention, le risque incendie est souvent élevé, en particulier l’été, et peut entrainer des fermetures de massifs. Renseignez-vous avant de partir en consultant la carte du risque incendie pour les activités de pleine nature.
Feux strictement interdits.
Ne fumez pas et ne jetez jamais de mégots dans la nature. Les incendies sont nombreux et catastrophiques dans notre région.
En cas d’incendie ou d’accident : donnez l’alerte 18 ou 112 à partir d’un portable.
Protégez-vous du soleil et emportez de l’eau en quantité suffisante.
Évitez la cueillette des fleurs et des plantes. Emportez tous vos déchets.
Refermez les clôtures et tenez les chiens en laisse dans les espaces de pâturages, les villages et les zones protégées.

Parcours VTT : les itinéraires sont souvent partagés avec les randonneurs ou d’autres usagers (voitures, tracteurs etc.). Soyez prudents et anticipez toujours qu’un piéton peut être présent au détour d’un virage pour avoir le temps de freiner si nécessaire. Les piétons sont par principe prioritaires, ralentissez lors des croisements ou arrêtez-vous si la configuration du terrain vous y oblige.

Merci et bonne randonnée !

Le Bruan ortolan

Au sein des Corbières, le Bruant ortolan est inféodé aux garrigues relativement ouvertes, parsemées d’arbres isolés (perchoirs utilisés pour le chant) et alternant avec des zones cultivées. Présent de mai à août sous nos latitudes, il installe son nid à même le sol, dissimulé dans la végétation.

Le mâle se distingue par une tête gris olivâtre, des yeux cerclés de jaune/blanc crème et des moustaches jaune clair. Cet insectivore affectionne les zones ayant subi un incendie ou un brûlage dirigé pour s’installer. Espèce d’intérêt communautaire.

Avis

Sébastien le Cathare Le 21 juillet 2021
septembre 2020. Superbe rando, quelle géologie originale : terre rouge, synclinal, etc ... La rando est parfaitement balisée et l'endroit est vraiment sympa, j'ai fais un écart pour monter au grand duc d'Albas, autre curiosité du coin.A faire absolument

Ajouter un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *