NOIR CHARBONNIERES

A VIGNEVIEILLE

Type d'itinéraire : Pédestre

Référence carte : IGN 2446 Ouest , IGN 2447 OT - Top 25

Accès
Complément d'accès Le départ de la Petite Vadrouille se situe sur la piste de danse (placette).

Description :

De grands brûlés circulaires marquent encore le sol de cette Petite Vadrouille. Ce ne sont pas des ronds de sorcières ! Mais bien les signes d’une intense exploitation de la forêt autrefois.

Votre accompagnateur : le mulet

Descriptif détaillé :

De la stèle en pierre, descendez au pont qui enjambe le cours d’eau « l’Orbieu » (1). Perché sur un petit mamelon calcaire, le village est construit à l’abri du Cers. Dans le lit de la rivière, un pigeonnier, carré de pied, est encore en bon état.
Longeant l’Orbieu, prenez l’ancien chemin charretier, puis remontez le ruisseau des Clauzes bordé de murettes et d’enclos.
Une petite bergerie en ruine ou Bordette (2) abritait quelques chèvres et moutons parcourant autrefois le patus, vaste domaine communal.
Au sortir du bois, traversé par une barre rocheuse ressemblant à l’épine dorsale d’un dinosaure, vous rencontrez le Far West ! Un paysage semi-ouvert, aux sols profondément colorés par la remontée d’oxydes de fer et autres bases fertilisantes, appelés Terra Rossa : les Terres Rouges (3) où poussent genêts, genévriers et plantes mellifères.
Croisez, une première fois, la piste forestière et remontez le ruisseau de la Fount de l’Espéren dominé par de petits pechs boisés, las Candélièros (4). Ici, le pin d’Alep colonise les terrains abandonnés par les chênes après pâturage et incendies.
Au sortir d’une belle pinède, retrouvez la piste forestière, au lieu-dit Las Coutreillados (5) de l’Occitan Cotre, couteau à refendre qui permettait de prélever les richesses locales : bois, tannins, résine,…
Suivez le ruisseau du Bouet et pénétrez le Bois Grand, où buis et chênes se disputent la lumière, dans le monde secret des charbonniers !
Du site du Lauza (6), l’on extrait la pierre plate , utilisée comme dalle ou couverture du bâti. La loge du charbonnier (7) se trouve toujours à proximité d’un ruisseau pour éteindre le début d’incendie et alimenter bêtes et mulet. La forêt porte ainsi les traces profondes d’anciennes charbonnières : dôme de végétation (8) et brûlis circulaires (9) provenant de la combustion du charbon de bois.
D’un ancien et vaste domaine, effectuer un aller-retour jusqu’aux Soulasses, versant exposé au soleil, pour apercevoir Durfort (10) situé sur un éperon rocheux et entouré par les bras de l’Orbieu.
Reprenez ensuite la piste forestière, au pied du Mont St Jean : au loin, le château de Termes (11) sur son promontoire (altitude 461m) semble toujours défier la Croisade contre les Albigeois vieille de 800 ans.
La descente emprunte un ancien chemin muletier et offre une vue sur le village et la vallée encaissée de l’Orbieu (12) au parcellaire agricole en nette régression.
Pour finir, promenez-vous dans le village, entre ruelles et passage couvert.
Le marbre rose, provenant du Pic de Berlès tout proche, enrichit le patrimoine communal : fontaine (13) construite en 1897, et bénitier déposé au cœur de l’église romane Ste Eulalie.

N° d'urgence depuis un portable : 112

PRECONISATIONS : Aller sur le document “prévention des risques météo”, cette carte est mise à jour quotidiennement et indique le risque météorologique d’incendies de forêts et les Mesures de Prudence.
Suivre le lien : www.aude.gouv.fr/carte-des-previsions-du-niveau-d-risque-feu-de-a9152.html

Ne fumez pas, en aucun cas n'allumez de feu. Respectons notre patrimoine naturel. Ne laissez pas de détritus derrière vous.

Proposer un commentaire

Création et entretien des sentiers : Pays Touristique Corbières Minervois : 04 68 27 57 57, mail : info@ptcm.fr

Retrouver toutes les randonnées sur : http://www.tourisme-corbieres-minervois.com/randonnees-a-pied.html