Les vendanges

La vigne et le vin accompagnent les habitants des Corbières et du Minervois depuis l’implantation de souches, du temps des Romains et un commerce florissant entre le port de Narbonne et Rome. Le grand développement viticole se produit au milieu du XIXème siècle, rompant avec une production plus diversifiée et autarcique. Les vignerons replantent après les ravages du phylloxera et du mildiou. Les manifestations de 1907, menées par Marcelin Albert, vigneron-cafetier à Argeliers, permettent de fixer les règles de production du vin naturel. La mécanisation a enlevé de la pénibilité aux travaux, mais a aussi marqué une rupture dans le relationnel humain.

Extrait de Las vendémias (C. Limouzy , in Vilatges al País-Canton de Durban T I, p. 123) :
Dins las petitas còlhas
Se passa en familha,
Lo cap de còlha es lo gorbejaire,
Regardatz-lo anar venir dins la vinha
Òm diriá un parpalhòl que butina
Va, ven de la còlha a la semal
E los copaires vujan al senhal,
En cantant va de la semal a la còlha
Para l’esquina, remena la mai mòlha
En s’entornant pòrta la vendémia a bon pòrt
Car de rasims gostoses li an remplit lo gòrb.

Dans les petits groupes de vendangeurs / Cela se passe en famille / Le chef est le porteur de la hotte / Regardez-le aller et venir dans la vigne / On dirait un papillon qui butine / Il va et vient du groupe à la comporte / Et les coupeurs vident au signal / En chantant, il va de la comporte au groupe / Il présente son dos, il secoue la moins active / En revenant, il porte la vendange à bon port / car des raisins goûteux ont rempli sa hotte.

Certains vignerons continuent à vendanger à la main. La còlha, c’est le groupe de vendangeurs et vendangeuses. Il y a les coupeuses et les coupeurs : la mossenha est chargée de donner le tempo. Gare à celle qui oubliera une grappe de raisin : elle se fera mostar (écraser une grappe sur la figure) !! Les gorbejaires (porteurs) collectent los ferrats / les seaux pleins.
Le Dius-ac-vòl clôturera par un repas festif et arrosé les travaux des vendanges. Les fêtes des vins primeurs et les castanhadas (las castanhas e lo vin novèl fan dançar las filhas) ont remplacé ces moments de fin des vendanges.