Les rois 

Les haut faits de Charlemagne, réels ou légendaires, se retrouvent dans la désignation de plusieurs lieux ou à la base de l’édification de chapelles : « Dans une bataille incertaine contre les Sarrasins, le comte Olivier dit : « Où tombera mon épée, sera bâtie une chapelle » en promettant de bâtir un oratoire à la Vierge si la victoire lui souriait. Le lendemain, il mit en déroute l’ennemi et la chapelle de Notre-Dame de l’Olive fut bâtie. Il fit mettre un Rameau d’olivier dans la main de la Vierge en souvenir de son nom et de la paix obtenue. »

Vous pouvez partir à la recherche de trésors : celui d’Alaric, le roi wisigoth, caché quelque part sur les pentes de la grande colline ou du côté de Duilhac-sous-Peyrepertuse en retrouvant la tasse de la reine : « En 1367, Enric de Transtamare perdit une bataille contre son frère naturel, Pierre le cruel, roi de Castille. Il s’enfuit avec sa famille. Arrivé à Peyrepetuse, son épouse Blanche s’arrêta pour boire à une source. Elle laissa tomber sa tasse d’argent que l’on ne retrouva pas. Peut-être y est-elle encore ? »