LE PRAT DE LABAT

A PALAIRAC

Type d'itinéraire : Pédestre

Référence carte : IGN 2447 Ouest

Description :

On pourrait presque se prendre pour le berger redescendant de l’estive...

Descriptif détaillé :

Prendre la départementale D123 en direction de Quintillan, 50 m après les dernières maisons du village, (1) prendre un chemin à gauche. Poursuivez sur 50 m après un virage à droite en épingle, vous empruntez un sentier en pente douce à fl anc de colline. Vous arrivez à un croisement. Empruntez le sentier de droite qui au bout de 100 m débouche sur un chemin.
Prendre à droite. Passez la barrière (n’oubliez pas de la refermer) pour arriver au (2) col de la Croix de Pierre. Au croisement de deux chemins (3) (col d’en Couloum), prendre à gauche. Vous arrivez à l’entrée du plateau du Prat de Labat, appelé localement Lacamp. Arrivez au col de “l’Homme Mort”, finissez de traverser le plateau vers l’ouest puis au niveau de (4) la métairie du “Prat de Labat” que vous laissez sur votre droite, franchissez une barrière. 30 m après, prenez le chemin degauche qui descend vers la bergerie de Saint Siscle. Vous le laisserez à la première épingle pour emprunter à gauche un chemin forestier. Il vous emmènera en pente douce vers la vallée que vous surplomberez tout au long de la descente.
Vous arrivez dans la vallée. Prendre le chemin à droite puis au bout de 300 m, prendre le chemin à gauche (balisage rouge et blanc) une charretière herbeuse qui vous ramènera au village.
Classé parmi les “Villages Fleuris de France”, Palairac nous révèle aussi la présence d’un important petit patrimoine protégé : les ruelles à parcourir, l’église Saint Saturnin avec son mobilier classé(retables, statues enbois doré), plusieurs fontaines et sources, les vestiges d’un castrum médiéval et aussi de nombreuses espèces végétales à découvrir autour du village. Tout cela a fait l’objet d’un sentier de découverte.
Repère (1) : maison Lagrasse : maison en ruine ayant appartenue à l’abbaye de Lagrasse. Une arche avec en clef de voûte, une pierre taillée et gravée d’un écusson portant une croix. Cette croix est le sceau d’un des abbés de Lagrasse au XVIème siècle : Rodolphe Pie de Savoie
Repère (2) : la fontaine des Mules
Repère (3) : les curieux “gardemanger” creusés dans le rocher
Repère (4) : deux possibilités :
le Castrum : murs d’enceinte du village médiéval, rochers taillés à usage domestique (constructions), source, emplacement du château (2 panneaux explicatifs) et de son donjon ou suivre le parcours botanique.
Repère (5) : la fontaine du Colomier, site ombragé, aire de pique-nique et eau potable. Le parcours passe au nord-ouest du haut du village puis s’enfonce dans les bois jusqu’à l’ancien chemin de Davejean. Cent mètres plus loin, par un chemin de service, regagner la place de l’église (ouverte la journée en saison touristique).
Repère (6) : église Saint Saturnin (XIIème siècle) et cimetière (2 panneaux explicatifs). Outre son architecture remarquable, l’église renferme du mobilier classé et inscrit : deux retables, 6 statues en bois doré, un autel de marbre… A l’église, un dépliant commenté, mis à disposition du public, invite à la découverte de pierres datées, signées ou sculptées dans les rues du village.
Un logo (œil stylisé rouge) peint au milieu des rues, renvoie au descriptif du dépliant. On peut aussi trouver, au même endroit, des dépliants d’informations touristiques.

N° d'urgence depuis un portable : 112

PRECONISATIONS : Aller sur le document “prévention des risques météo”, cette carte est mise à jour quotidiennement et indique le risque météorologique d’incendies de forêts et les Mesures de Prudence.
Suivre le lien : www.aude.gouv.fr/carte-des-previsions-du-niveau-d-risque-feu-de-a9152.html

Ne fumez pas, en aucun cas n'allumez de feu. Respectons notre patrimoine naturel. Ne laissez pas de détritus derrière vous.

Proposer un commentaire

Création et entretien des sentiers : Pays Touristique Corbières Minervois : 04 68 27 57 57, mail : info@ptcm.fr

Retrouver toutes les randonnées sur : http://www.tourisme-corbieres-minervois.com/randonnees-a-pied.html