LE CEP, ARCHITECTE PAYSAGER

A DERNACUEILLETTE

Type d'itinéraire : Pédestre

Référence carte : IGN 2447 OT

Accès Sentier Cathare

Complément d'accès Le départ de la Petite Vadrouille se situe sur la place de la fontaine.

Description :

Cette Petite Vadrouille vous invite à cueillir les fruits de ce village viticole de la Haute Corbière avec son vieux puits, son cabanòt, son cellier et ses vins de terroir.

Votre accompagnateur : la grive ou « vendangeuse »

Descriptif détaillé :

Depuis la stèle en pierre, escaladez la rue du château !
Sur les hauteurs du village, vous traversez d’anciennes cultures. (1) Au vieux puits d’arrosage, franchissez la D10 allant à Massac. Dominé par le vaisseau de pierre du Carla, le sentier offre en contrebas une « gargouille » géante drainant les eaux de pluie et des cours d’eau environnants. Au sommet de la cascade du Baîral (2) vous remontez le ruisseau de Coumobello, le beau vallon, entre chênes et buis, à l’abri de la roche creusée par l’érosion (3).
En sortant du bois, le plateau de Lacamp (4), lande à pâturage embaumée par le thym et la lavande, parsemé de bergeries en ruines ou Jasses.
A la croisée du chemin rural, longez la clôture électrique. Vous pénétrez la chênaie verte de la Coste par un portillon. (5) Le Camp Rouge vous ouvre une fenêtre sur village.
Au domaine de Pique Rouge (6) les sillons des ceps arrachés sont encore perceptibles. Aux environs, le paysage collinaire, succession de landes rases et de bosquets résineux varie du gris terne au vert foncé.
L’on retrouve la D10 menant à Davejean. La vigne s’étale devant vous entre 300 et 500m d’altitude (7). En face, accroché sur sa butte calcaire, le village de Montgaillard domine la vallée du Torgan.
Pour s’abriter du mauvais temps, entreposer matériel et outils, il construit des « maisons du dehors » ou cabanes de vigne (8). Pour maîtriser la production, mécaniser la vendange, il taille la souche en gobelet ou en forme de lyre (9) et donne au paysage ce graphisme si particulier. Au labeur humain répond le facteur nature. Le cep noueux et boursouflé est soumis aux vents dominants qui font plier les arbres (10). Le Cers, vent desséchant du Nord-Ouest, assainit la vigne de ses maladies, tandis que Grec et Marin, vents du Sud, amènent pluies et gras bénéfiques à la maturation du raisin.
De retour au village, longeant le Torgan à l’ombre de la ripisylve, vous serez parfois surpris par l’envol d’un couple de hérons gris. L’extraction du schiste (11), roche friable pouvant se débiter en feuilles, permet de consolider les chemins ruraux et d’aménager le parcellaire.
Dans l’ancienne cave du château (12), d’architecture rustique, l’on élève toujours le vin. N’hésitez pas à toquer au grand portail à la rencontre de Guillaume et de ses vins de Corbières.
Pour finir, parcourez le méandre des ruelles du village. Peut-être entendrez-vous près de l’église St Jacques (13) des chants de procession, cortège ordonné par la prière pour obtenir une bonne récolte : « Saint Antoine (13 juin) sec et beau, remplit cave et tonneaux » dicton Languedocien.

N° d'urgence depuis un portable : 112

PRECONISATIONS : Aller sur le document “prévention des risques météo”, cette carte est mise à jour quotidiennement et indique le risque météorologique d’incendies de forêts et les Mesures de Prudence.
Suivre le lien : www.aude.gouv.fr/carte-des-previsions-du-niveau-d-risque-feu-de-a9152.html

Ne fumez pas, en aucun cas n'allumez de feu. Respectons notre patrimoine naturel. Ne laissez pas de détritus derrière vous.

Proposer un commentaire

Array
Array

Création et entretien des sentiers : Pays Touristique Corbières Minervois : 04 68 27 57 57, mail : info@ptcm.fr

Retrouver toutes les randonnées sur : http://www.tourisme-corbieres-minervois.com/randonnees-a-pied.html