La langue des troubadours

Chassez de vos têtes les images de troubadours en poulaines et allant chanter sous la fenêtre de leurs belles. C’est une vision trop réductrice du mouvement qui créa la poésie européenne moderne, en abordant de façon novatrice les relations entre les hommes et les femmes.
Les troubadours (en occitan : trobador) sont des compositeurs médiévaux, poètes et musiciens, au cœur d’une authentique révolution culturelle : une écriture dans la langue parlée et non plus en latin, la célébration de la femme (la dòna) et de l’amour (mot occitan : amor). Reçus aux cours des seigneurs et des rois de toute l’Europe, leurs chants sont interprétés par les jongleurs (joglars).
Ils développèrent des thèmes qui fondèrent la civilisation occitane médiévale et restent toujours d’actualité :
* cortesia - les règles de vie en société, dans les rapports entre hommes et femmes

* larguesa - le sens de la générosité, l’ouverture d’esprit

* lo melhorament - consistant à s’élever soi-même par le service d’amor

* mercé - la compassion
* pretz - le mérite personnel, la valeur reconnue par les autres
* convivéncia - la capacité à vivre ensemble malgré les différences, l’esprit de tolérance

* paratge - chacun vaut par ce qu’il fait et non par son simple titre de naissance.