L’empreinte de Charlemagne

D’origine très ancienne, l’abbaye bénédictine de Lagrasse va connaître une grande prospérité et un considérable rayonnement intellectuel (du Languedoc à Saragosse) à partir du Xe siècle. Dédiée à la Vierge, elle propose un ensemble exceptionnel de bâtiments de toutes les époques du XIIe au XVIIIe, évoquant les lieux et les moments de la vie monastique : palais abbatial, dortoirs, boulangerie, cloître…
Ouvert sur la galerie Ouest, vous pourrez découvrir le dépôt lapidaire présentant des originaux et des moulages de sculptures du maître de Cabestany ainsi qu’une exposition permanente sur cet artiste du XIIe siècle.

La fondation légendaire de l’abbaye est racontée par la légende de Philoména. L’empereur Charlemagne et le Christ en personne, seraient venus sanctifier l’église au VIIIe siècle. La légende originale est attribuée à Philomène, chroniqueur de Charlemagne, personnage central de cette geste. Toutefois, la date de rédaction est du XIIIe siècle. La toponymie autour du village conserve les traces du passage de l’empereur à la barbe fleurie : vous accéderez à ces sites chargés d’histoire en empruntant les deux sentiers de randonnées balisés : le pied de Charlemagne, où vous pourrez admirer la trace du sabot de son cheval… et Notre Dame du Carla (sur l’autre versant de la vallée de l’Orbieu !), sur lequel vous trouverez le lieu où son auguste postérieur s’est enfoncé suite à la ruade de son cheval. Alors peut-être oserez-vous poser les vôtres, pour profiter de quelques instants de quiétude tout près de la chapelle.