L’AOC Fitou, un cru historique

Aprèp la sopa un còp de vin pana un escut al medecin : Un verre de vin après la soupe : inutile d’aller voir le médecin.

Le terroir du Fitou (renvoi site fitou aoc) se déploie entre la mer et les Corbières sur 2 600 ha. Pour en apprécier l’ampleur, il faut prendre de la hauteur. Ainsi, après avoir gagné Notre Dame de la Récaouffa (renvoie page de la randonnée du site PTCM), le terroir d‘altitude du Haut Fitou (450 m pour les pentes du Mont-Tauch), s’offre aux regards : paysages de coteaux, de vallées étroites aux sols schisteux et argilo-calcaires.
Ce terroir produit des vins rouges profonds, réputés pour leur puissance qu’ils doivent au Carignan (40%), cépage traditionnel, et leur élégance au Syrah (40%). Le Grenache noir et le Mourvèdre (20%) apportent du velouté et de la finesse, à ce vin de caractère.

Le Fitou (lien site fitou aoc) est un terroir et un vin historiques à plusieurs égards. Tout d’abord, cette partie des Corbières a été choisie, il y a plus de deux mille ans par les Grecs puis les Romains pour l’implantation d’un premier vignoble. La production continue tout au long du Moyen Age et de l’époque Moderne, mais le chantre incontesté du Fitou fut François Rabelais, grand amateur de « Vin de Palme ». Enfin, c’est au XXe siècle que le Fitou (lien site fitouaoc) affirme sa modernité, en devenant la première AOC des vins du Languedoc en 1948.
Aujourd’hui, la petite route d’accès du château d’Aguilar (lien page Aguilar Site PTCM) serpente dans ce vignoble, dont on prend toute la mesure, lors de l’ascension de ce site médiéval d’exception.
http://www.fitouaoc.com/